Fenouil

Foeniculum vulgare

Fenouil

Le fenouil commun (nom scientifique Foeniculum vulgare, syn. Foeniculum officinale) est une variété de fenouil, généralement vivace parfois bisannuelle, cultivée pour le renflement bulbeux et charnu de ses feuilles imbriquées les unes dans les autres utilisée en alimentation. Ce n'est pas un bulbe comme l'oignon comme son nom le laisserait à penser. C'est une plante de la famille des apiacées (ombellifères), qui s'est naturalisée à travers le monde principalement dans les biomes au climat méditerranéen.


Il fait partie des plantes dont la culture est recommandée dans les domaines royaux par Charlemagne dans le capitulaire De Villis (fin du VIIIe ou début du IXe siècle).
La plante peut atteindre 1,50 à 2,50 m de haut, à grosse racine fusiforme et presque toujours bifide. Son port est léger, son feuillage bleuté fin.


Le fenouil sauvage est sujet à la formation de galles, à la suite de la ponte d'un insecte parasite. Le parasite est Lasioptera carophila, une Cecidomyiidae qui pond au point d'insertion d'une ombellule sur l'ombelle. Cet insecte est très discret.
Les graines de fenouil sont parfois parasitées par une autre Cecidomyiie Kieffera pericarpiicola, provoquant une galle.
Des Orthopteres (sauterelles) pondent parfois dans les tiges de fenouils.

Les fenouils sont les bienvenus dans les oliveraies car leurs parasites sont victimes de parasitoïdes qui attaquent aussi la mouche de l'olive.


Le fenouil est composé de :
•    anéthol (une des composantes du pastis),
•    alpha-pinène,
•    camphène,
•    limonène,
•    phellandrène,
•    pectine,
•    corps gras,
•    sucres,
•    oxalate de calcium,
•    amidon.


Il aime les expositions chaudes et ensoleillées, en sol bien drainé. C'est une plante vivace très rustique, qui supporte très bien la sécheresse. On le trouve fréquemment au bord des routes. Il se récolte d'août à novembre (voir tradition du fenouil du folklore marseillais).


Plantation : semez par groupe de 3 graines à 4 graines à 0,5 cm de profondeur avec un espacement de 45 cm. Ne conservez que la plantule le plus vigoureuse. Ou achetez des plants et repiquez-les au jardin espacés de 45 cm. Quand le bulbe a atteint environ la taille d'un œuf, buttez-le. Si vous aimez le fenouil bien tendre, assurez-vous qu'il soit bien arrosé au moins une fois par semaine. Empêchez-le de fleurir en éliminant les tiges florales. Refaites un semis tous les 2 ou 3 ans.
La croyance veut qu'il ne faille pas planter le fenouil près de l’aneth pour éviter toute hybridation. Cependant malgré leur ressemblance, ce sont deux genres distincts et aucun cas d'hybridation n'a jamais été recensé.
Plus de 90 variétés sont inscrites au catalogue européen des espèces et variétés et plus de 15 au catalogue officiel français.
Le fenouil ne fait pas bon ménage avec les tomates, la coriandre, les fèves ou après d'autres ombellifères . Pour éviter tout retard de croissance, mieux vaut donc là aussi l’exiler à côté de plantes dont il ne perturbe pas la pousse comme le céleri à côtes, le céleri-rave ou le poireau. En association avec la menthe ou de la sauge, il protège les choux des chenilles et des papillons.


En cuisine, c'est un légume dont toutes les parties, racines, feuilles et graines, sont comestibles. Son goût est proche de celui de l'anis. Il est souvent associé aux poissons, aux mélanges de légumes, en salade ou aux soupes...
On peut le consommer cru ou cuit. Les graines de fenouil (en graines ou poudre) sont utilisées comme épice ou aromate.


Il entre également dans la fabrication d'apéritifs comme le Pastis ou l'absinthe, de liqueurs, conservateurs ou aromates d'usage domestique.


Le Fenouil est une plante très utilisée en phytothérapie. C'est une des quatre semences chaudes des anciens, répertoriée ainsi à cause de son importante action carminative et eupeptique. On l'utilise donc en cas d'aérophagie, ballonnement, digestion difficile, nausée, maux d'estomac...
Pour la mère qui allaite, l'infusion au fenouil est réputée aider les nouveau-nés ayant des maux de ventre.
Les fruits amers servent comme expectorants dans des tisanes ou des sirops antitussifs, ou comme décontractants ou carminatifs dans différents médicaments.

Son huile a également la réputation d'être galactogène.

À haute dose, le fenouil entraîne convulsions et abattement.

Jadis, le Foeniculum vulgare, était considéré comme une plante magique associée à la magie blanche mais également aphrodisiaque.
Dans la Grèce antique le fenouil sauvage était associé à la claire vision.
Dans la civilisation romaine, c'était la plante sacrée de Bacchus. Un grand pied de fenouil, représentant un symbole phallique, fut son emblème durant les bacchanales.

 

Ajouter un commentaire